1 weekend, 2 matchs, 2 scénarios bien différents

Premier match d'un double weekend très important, le SHC Martigny recevait ce samedi les champions du monde et de Suisse en titre, Oberwill. Un défi de taille alors que les octoduriens sont en manque de points au classement. De plus, le coach Eric Golay devait faire avec un effectif décimé par les blessures.

 

Malgré des octoduriens prêts à se battre avec courage, c'est l'ogre Zougois qui entamait le match par le bon bout. Ils dominèrent le premier tiers de la tête et des épaules. Deux supériorités numériques à 5 contre 3 à l'avantage des martignerains n'arrangèrent même pas les choses. Résultat des courses 21 tirs à 4 après 20 minutes et 2 buts d'avances pour les Rebells.

Le coach Eric Golay trouva surement les bons mots dans le vestiaire car l'équipe qui revint sur le terrain n'était plus la même. Les coéquipiers du capitaine Yves Rappaz musclèrent leur jeu et firent enfin jeu égal avec leur adversaire. Logiquement Samuel Orsinger put réduire le score en échappée en battant le gardien Sidler entre les jambes. Les Zougois répondirent directement au tableau d'affichage par Döbeli. Tout le monde rentrait donc aux vestiaires sur le score de 1-3.

Le dernier tiers vit l'expérience des joueurs de Kapanek reprendre la main sur le match. Une triangulation parfaite leur permit même d'aggraver le score. Les martignerains ne baissèrent toutefois pas les bras. Un tir plein de malice du capitaine Yves Rappaz armé depuis l'angle du terrain garda les locaux dans le match. Mais quelques pénalités malheureuses tuèrent les derniers espoirs. Score final 2-4.

 

Dimanche pour le deuxième match du weekend, Martigny recevait un adversaire d'un autre calibre : Bettlach est habitué à batailler dans le ventre mou du classement. Le mauvais temps est au rendez-vous. Les courageux spectateurs présents virent notre Slovaque Lukas Madera ouvrir le score d'un magnifique backhand dans la lucarne. C'était sans compter sur l'international Stäheli qui remit les équipes à égalité en crucifiant le gardien valaisan en power-play. Le capitaine Yves Rappaz remit son équipe sur le droit chemin d'un superbe poignet, pour son deuxième but du weekend.

Martigny domine mais Martigny ne tire pas assez  et ne décolle donc pas au tableau d'affichage. Bettlach n'en demandait pas tant et profita d'un cafouillage pour pousser une deuxième fois la boule au fond des filets. Les pénalités distribuées aux deux équipes ne changèrent rien tout comme la décision du coach Golay de tourner à deux lignes pour donner du rythme à ses joueurs. On se dirigea vers des prolongations qui ne virent aucune équipe empocher le deuxième point.

La victoire se dessina donc aux pénaltys. Le gardien Mottiez confirma sa bonne forme en s'interposant sur les 5 tentatives soleuroises. C'est le 5ème et dernier tireur Kevin Golay qui donna la victoire aux siens en battant le gardien de Bettlach entre les jambes.

La victoire est donc acquise mais on sent que les valaisans ont bien conscience que les 3 points étaient à leur portée. La situation comptable n'est pas très bonne après 6 matchs et seulement 5 points engrangés. Le SHC Martigny pointe au 6ème rang du classement de LNA.

Le prochain adversaire sur la route des coéquipiers de Jessy Dély n'est autre que le rival cantonal Sierre. Le prochain weekend verra donc un double derby valaisan, samedi à Martigny et dimanche à Sierre.

 

Samedi 4 octobre 2017

SHC Martigny - Oberwil Rebells 2-4 (0-2 ;1-1 ; 1-1)

Composition : Mottiez (Tamalet); Dumas(A), Guex, Y. Rappaz(C), Kolarik; Privet, Golay, Orsinger, Madera; Perraudin(A),  Reuse, Vouillamoz, Genet,

Buts pour Martigny : Kolarik, Golay (Orsinger), Betend ( Madera), Privet(Guex)

Tirs cadrés : 21-61 ( 4-21, 9-16, 8-24 )

Gardiens : Mottiez 92,5 % d'arrêts,  Oberwill 90,5%

 

Dimanche 5 octobre 2017

SHC Martigny - SHC Bettlach  3-2 a.p. (2-1 ;0-1 ; 0-0)

Composition : Mottiez; Dumas(A), Guex, Y. Rappaz(C), Kolarik; Privet, Golay, Orsinger, Madera; Perraudin(A), Migliaccio, Reuse, Vouillamoz, Genet, Betend, Dély, Wladi, Momo

Buts pour Martigny : Madera, Y. Rappaz, Golay

Tirs cadrés : 41-34 ( 16-7, 9-9, 12-16, 3-2 )

Gardiens : Mottiez 94,2 % d'arrêts,  Bettlach 95%