Interview avec Lukas Madera

Entre les fêtes, pour patienter jusqu’au retour des matchs, retrouvez une entrevue avec notre étranger Slovaque Lukas Madera :

Salut Lukas. Première chose, comment vas-tu ? Tu as raté les 3 derniers match à cause d’une blessure. Est-ce qu’on peut avoir des nouvelles ?

Oui j’ai raté les deux matchs contre Bonstetten et un en coupe. J’ai eu une petite fracture en dessous de l’épaule qui me faisait mal. Maintenant cela fait un mois depuis ma blessure et je me sens bien mieux. Je fais de la réhabilitation chez moi. Après le nouvel an je serai prêt à rejouer.

Tu es triple champion du monde avec la Slovaquie. Qu’est-ce qui a permis cet exploit et a fait la différence entre vous et les Tchèques et Canadiens ?

C’est dur à dire pourquoi on a gagné ces matchs. Je pense que notre principale force était qu’on a jamais abandonné. Même lorsqu’on était mené au score, on a toujours cru en nous.

Si je suis trois fois champion du monde c’est aussi car le coach a cru en moi et a toujours appliqué de très bonnes tactiques. On était soudé et on avait une motivation incroyable.

C’est Thomas Neveu qui t’a contacté pour venir jouer en Valais. Qu’est-ce qui ta poussé à accepter sa proposition ?

Oui c’est Thom qui m’a proposé de jouer pour Martigny. Il m’a expliqué la situation du club et j’ai tout de suite trouvé que c’était un bon challenge de venir vous aider à être une meilleure équipe afin de progresser ensemble et être champions dans le futur !

J’avais l’intention de jouer en Suisse depuis que Tibor Kapanek (le coach d’Oberwill) est arrivé en Suisse. C’était mon rêve de découvrir le pays et de jouer au street ici.

Ca fait maintenant 5 mois que tu vis Ă  Martigny. Comment trouves-tu la vie en Valais ?

J’adore la vie en Suisse. C’est un pays très intéressant avec de magnifiques paysages. J’espère avoir l’occasion d’en découvrir encore plus à l’avenir. Martigny est un lieu idéal pour moi car je n’aime pas les énormes villes. Pour l’instant j’habite au Brocard mais j’aimerais bientôt déménager et me rapprocher du centre.

Les Martignerains sont très gentils. Je suis très heureux car ici j’ai trouvé de nouveaux amis.

Qu’est-ce que tu penses du street-hockey en Suisse ?

Le street ici est différent de celui pratiqué en Slovaquie, surtout les règles d’arbitrage ! Dans notre ligue j’ai vu beaucoup de bons joueurs. J’apprécie particulièrement les matchs contre Sierre, Belp ou Oberwill. Et surtout, j’adore nos supporters !

Une bonne chose est qu’en LNA la grande majorité des terrains sont de super qualités.

Maintenant que tu connais bien ton équipe. Comment la trouves-tu ? D’après toi quelles sont ses principales forces et faiblesses ?

À Martigny nous avons une bonne équipe. Je suis triste que nous ayons eu autant de blessures durant l’automne. Nous somme rookies en LNA et avons besoin de temps pour nous acclimater au jeu à 5 contre 5 car c’est très différent de ce que connaissait l’équipe avant. Notre plus grande faiblesse c’est le jeu tactique. On doit apprendre ça. On doit aussi améliorer le Power et le Boxplay car les situations spéciales peuvent souvent faire tourner le match. Je pense qu’on va s’améliorer durant l’hiver et mieux jouer durant la deuxième partie de saison.

Notre force c’est le jeu d’équipe. On a un bon mix entre les jeunes et les joueurs plus expérimentés.

Que peux-tu apporter à tes nouveaux coéquipiers ?

Je veux aider l’équipe dans les deux sens du terrain. Durant la trêve hivernale, je vais travailler ma condition physique et mes “skills” offensifs. Je veux marquer plus de goals ! Mon début de saison a été compliqué car j’ai été trop souvent pénalisé. Donc la discipline est aussi une chose que je veux m’améliorer.

Merci Lukas pour tes réponses ! Je te souhaite de bonnes fêtes et une bonne fin de saison.